LES IMPLACABLES, de Raoul Walsh (revu à la TV)

TallMen

Centré sur le triangle érotique Gable/Russel/Ryan, THE TALL MEN (LES IMPLACABLES, 1955) est un western magnifique non seulement par la richesse des personnages mais surtout par le traitement lyrique de l’espace dans la migration du troupeau. Beaucoup de scènes sont des clichés du western mais sont transformés par un changement d’environnement (l’attaque des indiens dans la neige), par l’utilisation topographique (la manière dont le groupe mené par C.Gable déjoue les Sioux qui voulaient les piéger dans le canyon, en passant en force), par la beauté des cadres et de la lumière naturelle qui magnifient l’imposante figuration en animaux et en hommes mis à la disposition du cinéaste par la Fox. Coup de chapeau à Leo Tover pour la photographie, mais surtout à Raoul Walsh qui maitrise les moyens et équilibre parfaitement scènes de mouvement, d’action, et de conflit ou séduction entre les personnages. On aimerait revoir le film dans ses 4 pistes stéréo d’origine.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s