Archives mensuelles : octobre 2013

GIORNATE DEL CINEMA MUTO DI PORDENONE, 2013

Les festivaliers attendent l’ouverture des portes. Au centre avec sa casquette, Kevin Brownlow. (c)H.Niogret. « Too Much Johnson » d’Orson Welles avec Joseph Cotten. La découverte du film « perdu » d’Orson Welles, Too Much Johnson, réalisé quand il avait 23 ans pour servir de prologue aux représentations de la pièce à New York par … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

FESTIVAL LUMIERE DE LYON, 2013

Che strano chiamarsi Federico, d’Ettore Scola Pour sa 5ème édition, le Festival Lumière a connu encore une fois un grand succès en remplissant à chaque séance toutes les salles lyonnaises, de l’Institut Lumière ou des salles du centre ville, comme de la banlieue. Quentin Tarantino en était la vedette, présentant ses films, proposant d’autres films pour la … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

HAEWON ET LES HOMMES, de Hong Sang-soo

Jean Christophe Ferrari a bien raison d’écrire dans le numéro d’ Octobre de POSITIF qu’il y a deux catégories de spectateurs pour les films d’Hong Sang-soo, ceux qui aiment retrouver son univers d’un film à l’autre, ceux qui ne voient là que répétitions. Je fais partie de la première catégorie et j’aime retrouver le cinéaste tel un ami avec qui on se … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

NEUF MOIS FERMES, d’Albert Dupontel

 Albert Dupontel, Sandrine Kiberlain D’habitude l’immense majorité des comédies françaises sont construites sur des scénarios indigents, dialoguées platement, et mise en scène sans invention, ce qui expliquerait peut-être depuis quelques mois le déclin des recettes dans les salles de cinéma, le public se désintéressant de films ennuyeux, dépourvus d’ambition, où paradent quelques acteurs comiques qui se content de grimacer pour faire rire. Le film d’Albert Dupontel est une exception, … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

PRISONNERS, de Denis Villeneuve

 Denis Villeneuve Presque inconnu malgré la révélation d’INCENDIES son précédent film, Denis Villeneuve rentre dans la cour des grands après très peu de films. Le film est précisément dessiné, très bien dirigé quant aux comédiens remarquables, et exprime une qualité rare aujourd’hui pour un film qui comporte beaucoup de scènes d’action. Rien n’est sacrifié à la complaisance spectaculaire ou d’efficacité. Le film … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LA VIE D’ADELE, CHAPITRES 1 et 2, d’Abdelatif Kechiche

En dehors de la polémique sur les méthodes professionnelles du réalisateur face à ses techniciens et ses comédiens, il faut considérer la méthode de création du metteur en scène. Pousser, gratter, même provoquer, pour faire surgir du plus profond des comédiens l’authenticité, la sincérité. Le résultat est magnifique et le spectateur est emporté dans le mouvement émotionnel des personnages, ce qui … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire