FESTIVAL LUMIERE DE LYON, 2013

FelliniScolaChe strano chiamarsi Federico, d’Ettore Scola

Pour sa 5ème édition, le Festival Lumière a connu encore une fois un grand succès en remplissant à chaque séance toutes les salles lyonnaises, de l’Institut Lumière ou des salles du centre ville, comme de la banlieue. Quentin Tarantino en était la vedette, présentant ses films, proposant d’autres films pour la découverte des spectateurs. Beaucoup de restaurations effectuées dans l’année, des hommages à Henri Verneuil, Ingmar Bergman, Hal Ashby, Jean-Paul Belmondo, Dominique Sanda, Pierre Richard, Francoise Fabian, James B.Harris, Christine Pascal, Bernadette Lafont, les Monthy Python, le studio Ghibli, Grover Crisp restaurateur des films Columbia, les perles du film Noir (dont l’extraordinaire film de Cy Enfield, Try and Get Me/ The sound of Furie / Fureur sur la ville de 1950, comme le désormais classique Gun Crazy/Le Démon des armes de Joseph H.Lewis, tourné la même année), des raretés, des grands films spectaculaires (Exodus d’Otto Preminger passionnant à revoir 50 ans après sur les rapports Israël-Palestine), des avant-premières (dont l’émouvant Che Strano chiamarsi Federico d’Ettore Scola, sur son amitiés avec le cinéaste de La dolce Vita depuis l’âge de 16 ans; Séduits et abandonnés / Seduced and Abandoned de James Toback sur ses tribulations dans le monde du cinéma pour financer son prochain film), un ensemble de films entre la fin du muet et le début du parlant (dont les magnifiques Solitude de Paul Fejos de 1928, et Du samedi au dimanche de Gustav Machaty, de 1931), des documentaires sur le cinéma (les films de Scola et Toback se classant dans les films de fiction, en raison de leur caractère « mis en scène » parfois avec des acteurs). Beaucoup de films, beaucoup de plaisirs.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s