CAPITAINE PHILIPPS, de Paul Greengrass

CaptPhilipps

Le cinéaste de film en film s’intéresse à restituer au plus la réalité de l’action par la précision de la narration et le découpage parfois très morcelé. Capitaine Philipps, sur la piraterie en Somalie qui a l’honnêteté d’expliquer les motivations des Somaliens, s’inscrit dans cette veine cinématographique qu’il réussit particulièrement bien dans les reconstitutions de développements de révolte, de scènes de guerre, d’actions de terrorisme, ou de rebondissements d’espionnage. Tout est dans la description d’une tension parfois insupportable, qui ne sacrifie pas les personnages au profit de l’efficacité, mais qui ne s’interdit pas l’émotion comme le montre la scène finale remarquablement jouée par Tom Hanks.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s