LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE ! de Guillaume Gallienne

lesgarconsetGuillaumeatableGuillaume Gallienne, Guillaume Gallienne, André Marcon

L e cinéma français qui produit régulièrement des comédies insipides, médiocrement filmées pour des budgets insuffisants, produit aussi de temps à autres des films formidables. Après NEUF MOIS FERME d’Albert Dupontel, LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE ! de Guillaume Galienne qui avait déjà obtenu un franc succès à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2013, se fait remarquer par sa différence. Belle psychanalyse que nous offre Guillaume Gallienne, dans un autoportrait passionnant, où la légèreté se marie parfaitement avec la profondeur, et qui est constamment drôle par sa subtilité et ses décalages. On connaissait sur Canal+ et ailleurs, les numéros de travestissement qu’affectionnaient Guillaume Gallienne qui contrôle tout avec une précision impressionnante. Auteur complet du film, il en est aussi le double interprète deans le rôle de Guillaume et de sa mère. Les passages constants entre la pièce où il fait un « one man show » et sa reconstitution avec les personnages issus de sa propre vie sont toujours effectués avec intelligence. Fort heureusement le succès est aussi au rendez-vous pour sa sortie nationale.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s