ALL IS LOST, de J.C.Chandor

ALL-IS-LOST Robert Redford

Le projet cinématographique était un challenge en tournant un film avec un seul petit décor (un petit voilier dans l’océan indien), un acteur (Robert Redford), peu d’évènements narratifs (un container à la dérive a heurté le voilier, créant une voie d’eau). Mais le réalisateur travaille avec précision dans le détail, et ne lâche pas son comédien. Tout se passe sur le visage de Robert Redford qui réussit à intéresser le spectateur pendant 1h45, parce qu’il transmet dans les mouvements de son corps et son visage, tout ce qu’il faut recevoir de cette histoire.Auteur précédemment d’un intéressant MARGIN CALL sur la crise économique, J.C.Chandor est un cinéaste à suivre.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s