LE GEANT EGOISTE, De Clio Barnard

GéantEgoiste

Il y a toujours un grand plaisir à découvrir un film fort, émouvant, inventif, contrôlé, et de se dire qu’il y a là un nouveau cinéaste, en l’occurrence une nouvelle réalisatrice. Auteur d’un 1er film mi-documentaire, mi-fiction, Clio Barnard signe ici son premier vrai film de fiction, tourné dans sa région du Nord de l’Angleterre, avec des acteurs professionnels et deux adolescents absolument formidables. Dans la grande tradition des films sociaux sur les classes pauvres du Royaume Uni, LE GEANT EGOISTE (THE SELFISH GIANT), a aussi des résonnances sur l’adolescence dans d’autres pays, quand dans un pays en crise, certains s’approchent de l’illégalité pour survivre et peuvent parfois mettre en danger leurs vies. L’observation sociale va de pair avec l’étude psychologique des personnages et l’élaboration esthétique du discours cinématographique. On reparlera sûrement de Clio Barnard.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s