LES TROIS SOEURS DU YUNNAN de Wang Bing

3soeursYunnan

LES TROIS SOEURS DU YUNNAN (SAN ZIMEI) s’inscrit dans la droite ligne des films documentaires précédents de Wang Bing : rester longtemps auprès des personnages qu’il filme, tourner des heures de bandes vidéo (ici 200 heures qui aboutiront à 2h25 de film monté), pour qu’émergent peu à peu, des personnages dans leur authenticité, avec leurs problèmes, personnels, ou liés à la société à laquelle ils appartiennent. Dans les montagnes du Yunnan, une famille vit pauvrement, dans des terres qui ne produisent pas grand chose, et permettent seulement un peu d’élevage peu exigeant. Le père doit aller travailler à la ville pour gagner un peu d’argent. Les trois filles respectivement de 10, 6 et 4 ans sont laissés seules dans l’attente du père qui va revenir, et s’organisent entre elles sous la direction de l’aînée. Dans la beauté des paysages arides du Yunnan, Wang Bing fait ressentir les difficultés, les tensions, les relations, les émotions, les petites joies. En observateur discret, permanent, attentif, Wang Bing sait révéler une réalité  et nous y attacher.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s