DANS LA COUR de Pierre Salvadori

 

DanslaCourCatherine Deneuve, Gustave Kerven

Un monde fissuré qui risque d’entraîner ses personnages vers une fêlure définitive. Pierre Salvadori réussit à réaliser une comédie sur la dépression, mais joyeuse, ou presque. Comme dans ses autres films, ce film danse d’un pied sur l’autre, amer et doux, étrange et drôle, et l’on ne sait jamais (qui est une des choses que j’apprécie le plus au cinéma) où le film va nous entraîner. Imprévisible dans des situations simples, quotidiennes, avec des personnages que nous pouvons rencontrer tous les jours à côté de chez nous.  Léger sur des problèmes qui pourraient être lourds. Réaliser avec doigté par son metteur en scène en harmonie avec deux comédiens exceptionnels : Catherine Deneuve (on connaît depuis toujours son habilité, sa sensibilité) et Gustave Kerven (surprenant de délicatesse et étrangeté). En un mot, un film qui ne ressemble à rien d’autre dans le cinéma français.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s