THE HOMESMAN de Tommy Lee Jones

homesman Tommy Lee Jones et Hilary Swank

Situé en 1854, un peu avant ce qui constituera essentiellement le cadre de tous les westerns classiques, THE HOMESMAN, deuxième film de Tommy Lee Jones raconte l’histoire passionnante d’une pionnière qui assure le convoyage de trois femmes dérangées mentalement vers un lieu d’hospitalisation. Entre le Nebraska et l’Iowa, à travers le Texas, elle se lie avec un personnage rustre qu’elle va apprendre à connaître. Entre des lignes classiques du western (le voyage, l’initiation, la découverte, le danger), Tommy Lee Jones dessine avec précision par sa mise en scène (ce qui inclue une direction d’acteurs parfaite, y compris pour lui-même, une remarquable relation aux décors), un film émouvant qui a le grand mérite de n’être ni convenu, ni prévisible.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s