LE VIETNAM A SAINT-MALO

DSC_1069

La municipalité de Saint-Malo a décidé d’organiser le 1er Festival du Cinéma Vietnamien en France, entreprise hardie quand on sait que la production annuelle du Vietnam est de l’ordre de 15 longs-métrages par an. Pour son premier festival, les organisateurs ont du d’ailleurs rechercher des films dans les quatre dernières années, et des films français tournés partiellement au Vietnam. Bien que le cinéma vietnamien soit aujourd’hui à 90% privé, le festival faisait la part belle aux productions d’état, bien en nombre très limitées, et en général commémorative des temps de guerre. Petite pépite dans un ensemble de films très moyens, sinon médiocres, L’AME MATERNELLE (TAM HON ME) de Nhue Giang Pham, très consacré au palmarès.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s