WINTER SLEEP de Nuri Bilge Ceylan

winter sleep

Palme d’or incontestée du Festival de Cannes 2014, Winter Sleep (KIS UYKUSU ) est aussi le sommet de l’œuvre du cinéaste qui atteint là une profondeur émotionnelle, un accomplissement plastique remarquable, avec des éléments simples, profondément humains. Drame à trois personnages, avec un acteur à la retraite devenu hôtelier, son épouse avec qui il a maintenant une certaine distance, et sa sœur dans des problèmes émotionnels non résolus. Les personnages s’affrontent dans des dialogues qui font remonter des sentiments très personnels, mettent à jour des blessures, et dans des décors Anatoliens qui sont un peu d’un autre monde à la fois perdus et inquiétants.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s