AMERICAN SNIPER, de Clint Eastwood

American Sniper

Depuis longtemps je ne cache pas mon admiration pour Clint Eastwood qui en prenant de l’âge aborde brillamment des sujets de plus en plus complexes.  Adaptant l’histoire authentique d’un sniper qui a officié en Irak, Clint Eastwood fait un film qui n’est jamais schématique (certains voudraient qualifier le cinéaste, d’homme de droite !), mais toujours complexe sur la responsabilité en période de guerre sur le terrain. La réalisation est très efficace, élégante, toujours juste, au plus profond des émotions du personnage du tireur d’élite. Il est intéressant de comparer le film à un autre film américain, presque sur le même sujet, sorti plus tardivement dans l’année, GOOD KILL d’Andrew Niccol, sur les pilotes de drone. Une séquence est presque identique avec celle, centrale du film d’Eastwood: faut-il, peut-on tuer un enfant, peut-être innocent, peut être coupable, qui est dans la ligne de mire du tireur ou du pilote de drone. Andrew Niccol se débarrasse platement du problème moral que Clint Eastwood affronte sans détours. Par ailleurs les deux réalisateurs ne boxent pas dans la même catégorie. Je vous laisse deviner dans laquelle joue Clint Eastwood.

Publicités

A propos H. Niogret

Hubert Niogret est critique de Cinéma et membre de la rédaction de la revue POSITIF. Il est également producteur et réalisateur.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s